Jul 7 • 12M

Anita Roddick: la vente de The Body Shop, la fin d’un modèle ? - Ep 2

 
0:00
-12:26
Open in playerListen on);

Appears in this episode

Laurent Brouat
Episode details
Comments

  Anita Roddick a fondé The Body Shop. Mais plus qu’une entreprise, The Body Shop porte aussi des engagements sociétaux forts. D’ailleurs, ces engagements sont dans les valeurs même de l’entreprise : l’interdiction des tests sur les animaux, soutenir le commerce communautaire, défendre les droits de l'homme, protéger la planète et renforcer l’estime de soi. 

Anita Roddick soutient une culture d’entreprise très horizontale où les salariés sont impliqués dans les décisions. Mais son activisme pose des problèmes en interne et elle perd quasiment son poste de directrice pendant la guerre du Golfe en 1991.

Anita n’arrête jamais. Elle dénonce l’OMC à Seattle en 1991 avec les altermondialistes… seule CEO de ce côté de la barrière.

Mais une enquête d’un journaliste dénonce Anita et The Body Shop en montrant que cet activisme n’est pas toujours suivi de faits. Les produits utilisés par The Body Shop ne sont pas exempts de problèmes.

En 2002, Anita et Gordon quittent la présidence de The Body Shop puis en 2006, elle est achetée par L’Oréal. 

Anita, elle, meurt en 2007. Mais elle laisse un profond héritage et des valeurs fortes.

Notes

https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2007/09/14/anita-roddick-creatrice-de-la-chaine-de-magasins-de-cosmetiques-the-body-shop_955241_3382.html

https://www.lsa-conso.fr/annuaire-professionnels-grande-consommation/roddick-anita/163151

https://en.wikipedia.org/wiki/Anita_Roddick

https://strongerstories.org/2021/03/18/business-as-unusual-anita-roddick-and-the-body-shop/

​Livre Anita Roddick - Un engagement corps et âme