Alors ces vacances ?

Nom du média + les hors-série + épisode du jour

Bonjour bonjour !

J’espère que vous allez bien !

Ça y est, de retour de vacances… Si il n’y avait pas eu une gastro pour toute la famille (sauf moi), ce retour de vacances aurait été parfait.

Alors au programme de cette lettre:

  • une erreur qui m’a permis de rebondir

  • je vous dévoile le nom choisi pour le média

  • l’épisode du jour: un phénomène sur LinkedIn

Je vous raconte tout, comme d’habitude quoi.

Les hors-séries: ces épisodes nés d’un oubli

Alors que je suis en vacances dans les landes, je demande à Alexandre, l’ingé son avec lequel je travaille si il a bien reçu mes fichiers pour les épisodes des vacances. J’ai ré enregistré les 1er épisodes de Xavier Niel. L’histoire a été retravaillée avec Thibaud.

Mais là, Ô drame, les fichiers sont corrompus… et les fichiers valides se trouvent sur mon ordinateur à Marseille que je ne reverrai pas avant 3 semaines.

Bref, j’ai 2 options, soit je ré enregistre cette rediffusion soit je fais autre chose.

Je fais autre chose.

Et je ne sais pas ce qui me passe par la tête, je me dis que non, je ne vais pas faire comme tout le monde…pas de rediff ni de best off, je vais faire des épisodes hors-série.

J’y raconterai mes 2 aventures entreprenariales récentes: l’apprenti et l’escale.

Me voilà donc avec à chaque fois 2 heures complètes de bloquées pour écrire les épisodes puis 1h pour les enregistrer au milieu de mes vacances.

Je m’organise donc avec Gaëlle et vogue la galère.

Le 5 août, je sors les aventures de l’apprenti et les 6 premiers mois:

=> Hors-Série – La création du podcast de l’apprenti et les 6 premiers mois !

Le 12 août, je raconte les aventures de l’Escale avec ses hauts et bas:

=> Hors-série – L’Escale: bilan de compétences et course contre la montre

Et j’ai eu d’excellents retours des auditeurs et lecteurs.

Je me suis fait plaisir et je me suis adapté à une situation délicate.

Pour le média, voici le résultat

Je me suis réveillé vendredi 13 août au matin à 6h du matin dans une chambre du Lot-et-garonne.

Impossible de me rendormir.

Je réfléchis au nom pour le média qui regrouperait tous les podcast et les projets depuis 1 mois.

Le souffle, une autre histoire… je n’arrive pas à me mettre d’accord.

Puis j’ai une petit lumière qui s’allume dans ma tête.

Début juillet, j’ai pris 2 sessions de cours avec une coach vocale qui m’a fait travailler mes démarrages pour améliorer l’attaque des phrases dans le podcast.

Et elle me fait inspirer fort puis bloquer ma respiration… avant de me lancer.

Inspirer, inspiration.

L’inspiration est à la fois une de mes valeurs mais aussi une technique vocale.

J’ai donc trouvé mon nom: Inspire Media.

Le nom de domaine est acheté. Je prépare le lancement pour septembre.

J’ai encore quelques doutes et je vais tester tout ça la semaine prochaine.

Vos idées et remarques m’ont beaucoup aidé pour accoucher car finalement il manquait encore quelque chose.

Je vous tiendrai au courant avec notamment ce 1er client.

C’est parti pour l’épisode de la semaine.

Arthur Auboeuf: Time For The Planet

Si vous êtes sur LinkedIn, vous ne pouvez pas être passé à côté du phénomène “Time For The Planet”.

Time For The Planet est une initiative qui veut financer des entreprises qui vont aider la planète. Ils ont des dizaines de milliers d’associés et récolté beaucoup d’argent en peu temps.

Et pourtant, l’histoire d’Arthur et de la création du mouvement n’a pas été simple.

Je suis fier de vous présenter mon 1er partenariat avec Rocambole, l’appli de lecture car l’épisode est une adaptation d’une histoire de Rocambole.

Bonne écoute !

=> Comment Arthur Auboeuf a créé Time for the Planet, l’initiative qui va sauver la planète ?

Pensez bien à vous abonner pour suivre mes aventures et me donner vos feedbacks !

RDV jeudi prochain.